Pourquoi avoir un blog en 2021 ?

La mode des blogs est passée depuis longtemps, alors pourquoi en avoir un en 2021 ?

Aujourd’hui le contenu produit sur Internet a tendance à être centralisé grâce à des plateformes, que ce soient des réseaux sociaux comme Instagram ou Twitter, mais aussi les sites comme Wattpad qui permettent de publier des textes. Cette centralisation a des avantages : elle permet d’avoir toutes les informations et les créations à un seul endroit, de trouver de nouvelles choses et de rejoindre une communauté qui s’investit plus facilement parce qu’elle utilise son énergie à un seul endroit.

Mais ces plateformes, si elles sont pratiques, créent aussi beaucoup de limitations pour les utilisateurs. Celui qui me rebute toujours est le fait d’avoir un seul format par plateforme. Des images sur Instagram, quelques mots sur Twitter, des textes sur Wattpad. Tout ça avec des limites sur les formats, des codes à respecter pour une plus grande visibilité et une invitation à publier plus, à partager plus, à produire plus, à créer plus.

J’ai essayé, mais je me suis épuisée à essayer de correspondre au rythme et aux codes d’Instagram. Tous les créateurs le savent : si on partage un peu de soi-même pour être plus proche des utilisateurs, s’il y a toujours une story disponible sur le profil, les gens ont tendance à moins nous oublier. Mais je ne suis pas douée pour ça et, pour être honnête, je n’aime pas tellement.

Peut-être que c’est le fait que le mot « succès » soit associé aux réseaux sociaux dans mon esprit qui fait que je ne peux pas les utiliser l’esprit tranquille. Je dois être trop compétitive et impatiente pour ce genre de choses.

En revanche, je n’attends rien du blog. Je peux enfin me concentrer sur le processus de création, l’écriture, le partage, ce qui me fait plaisir. Paradoxalement, c’est en enlevant tout objectif de visibilité que j’ai le plus envie de partager. Je me rends compte que je fais ça pour moi et c’est ce que je cherchais.

Un blog donne la liberté de faire tout et n’importe quoi. J’aime bien l’idée de ne pas dépendre totalement des réseaux sociaux et que la création/l’information soit sortie de leur cycle fermé, qui est à la fois merveilleux et terrifiant. Même si je dépends encore de WordPress.

J’ai recommencé à penser aux blogs grâce à Neil Jomunsi (Julien Simon) quand il a essayé de quitter définitivement les réseaux sociaux, il y a plusieurs années. C’était la première fois que je considérais la dualité centralisation/décentralisation de l’information et leurs aspects respectifs. À part les blogs, les newsletters sont aussi un très bon moyen d’avoir des informations des créateurs, de manière indépendante et directe. J’ai aussi commencé à suivre plus de blogs grâce au lecteur WordPress et j’ai installé un lecteur de Flux RSS. Mais même en activant tout ça, au début je n’ai pas été convaincue : je ne pensais jamais à aller sur le lecteur WordPress et les créateurs qui m’intéressaient ne postaient rien sur leurs sites dont j’aurais pu tirer un flux RSS. Ou peut-être que je n’étais pas suffisamment décidée à faire attention, à faire le changement. Ce qui a un peu changé ma situation a été d’activer la notification par mail des nouveaux articles de mon fil WordPress. L’idée est d’intégrer ces nouvelles façons de consommer du contenu dans la manière dont on le fait déjà. C’est pour ça que je ne pense jamais à regarder des vidéos ou des articles sur d’autres applications, comme les TED Talks par exemple, car je n’y pense simplement pas.

Après plusieurs mois de tests, je pense encore que c’est difficile de se défaire du cercle des réseaux sociaux tout simplement car c’est plus difficile de trouver du contenu qui nous plait lorsqu’ils sont dispersés sur Internet. Plus que ça, les créations sont confinées (pardon pour le choix de mot) sur les différentes plateformes, il n’y a pas de passages d’un support à l’autre. Désormais, on publie pour un format ou une plateforme en particulier, il n’y a pas de doublons publiés à d’autres endroits, tout est fermé. Toutefois, il y a quand même des choses intéressantes sur des voies plus directes (sites personnels, newletters,…), mais ça prend du temps de les trouver et de s’adapter à les consulter. Ces derniers temps, j’essaye de trouver de nouveaux blogs sur l’onglet « découverte » de mon lecteur WordPress, sur l’application. Mais il faut être honnête, ce fonctionnement est identique à celui des réseaux sociaux puisque WordPress – du moins, la manière dont je l’utilise, c’est-à-dire comme une plateforme centralisante. Cependant c’est mieux que rien !

Autrement, les mails sont pour moi le meilleur moyen d’être au courant des choses hors des réseaux sociaux, car c’est un moyen de notification que j’utilise déjà. Il faut simplement ne pas hésiter à faire des tris et à se désabonner des choses qui ne nous intéressent plus, car une boite mail peut être très vite submergée.

Enfin, me voilà à publier sur un blog pour le fun. J’espère que son contenu vous plaira. Vu que je ne vais plus publier de notifications sur Instagram, la meilleure façon d’être tenu au courant des publications sur 53histoires est de s’abonner directement au blog et d’activer les notifications par mail dans les préférences ou de mettre le flux RSS du site dans un lecteur de flux.


Merci pour votre lecture ! Si vous avez des blogs à me recommander, n’hésitez pas.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.